Une molécule à la pointe pour cartographier le magnétisme à l’échelle atomique

21 October 2020
Observer et contrôler le magnétisme de surface à l’échelle atomique est un enjeu majeur dans la recherche d’un stockage magnétique de plus en plus performant. Grâce à une molécule magnétique greffée sur la pointe d’un microscope à effet tunnel, des physiciens ont mis au point une sonde versatile donnant accès à une double information sur le magnétisme à l’échelle atomique.
Lire la suite sur l’Actualité Scientifique de l’Institut de Physique du CNRS 

Référence :
Atomic-scale spin sensing with a single molecule at the apex of a scanning tunneling microscope.
B. Verlhac, N. Bachellier, L. Garnier, M. Ormaza, P. Abufager, R. Robles, M.-L. Bocquet, M. Ternes, N. Lorente, L. Limot. Science, le 1 novembre 2019.
DOI: 10.1126/science.aax8222

Figure : Représentation de la jonction du microscope à effet tunnel avec en gris la surface sondée et en orange la pointe en cuivre sur laquelle est greffée la molécule de nickelocène (en vert l’atome de nickel, en gris les atomes de carbone et en blanc les atomes d’hydrogène).

© IPCMS (CNRS/Univ. Strasbourg)